Les effets environnementaux du libre-échange

L'environnement ne figurait pas dans le Cycle d'Uruguay de l'Accord général sur les tarifs douaniers et le commerce initié en 1986. Les preuves sont désormais flagrantes: l'Organisation mondiale du commerce ne peut plus ignorer l'environnement.

Le développement durable n'est pas seulement l'un des objectifs fondamentaux énoncés dans son préambule, mais un nombre croissant de litiges commerciaux sont directement ou indirectement liés à l'environnement.

Si l'environnement est une question fondamentale pour l'OMC, c'est parce qu'il place la politique commerciale dans sa relation globale avec le rôle de l'État dans les questions économiques, sociales et environnementales.

Dans cette perspective, construire des relations entre commerce, environnement et développement durable, c'est prendre en compte l'impact, sur les conditions d'échange, des réponses diverses des sociétés humaines à leurs relations mutuelles, à leur avenir et à la nature.